1921-1930 - Bréhec & Lanloup en un siècle

Aller au contenu
Auguste Couée
Notre ancien pâtissier de Plouha, désormais photographe, revient plusieurs fois à Bréhec dans les années 20 puisqu'il existe trois grandes séries au niveau de la numérotation. Il décède jeune en 1924, tout juste âgé de 27 ans.
La question reste de savoir qui a pris les clichés après sa mort !
38 cartes

Commentaires
J'ai placé la carte qui suit la 203 à cet endroit bien que dépourvue de numéro de référence. En comparant notamment le graphisme de l'intitulé, la mention "Éditions Couée - Plouha", et le style vestimentaire des personnages, le classement me semble approprié à cette série prise sans doute en 1921. La 204 étant sur Plouha - Port Moguer, il pourrait s'agir de la 200.

Deux cartes semblent avoir été rééditées, chacune posant une question:

- La 152 reprend le cliché de la 129, mais quelle chronologie lui attribuer, fin années 10 ou début années 20? En effet, le lettrage est typique des productions Hamonic des années 10/20 (voir la page 1911-1920) et l'on sait qu'Émile Hamonic a imprimé beaucoup de cartes pour les autres, par exemple, Hamon à Guingamp. Je n'ai jamais vu d'autre carte Couée portant le 129, et ce dernier numéro bouche un trou dans une série sur Bréhec de 122 à 132 de la fin des années 10, tandis que la 126 utilise le même lettrage! La 152 pourrait donc être une réimpression. Je penche pour cette solution particulièrement du fait qu'elle montre une vue générale sans la route de la corniche, qui apparaît récente sur le cliché 254 de Couée et la carte 7310 d'Hamonic. et donc tracée au début des années 20, alors que la série 150-160 de Couée a sans doute été réalisée vers 1918-1919.

- la 260 reprend la même vue que la 122. En revanche, la numérotation et le lettrage de la 122 sont consistents avec cette série 120-130 de 1917-1918, d'où le cliché de Padel datant de l'une de ces deux années.

Les cartes sur Lanloup sont parmi les rares à nous donner un aperçu du village à cette époque. Étant donné qu'il manque la n⁰ 166 dans la série, et que je ne l'ai jamais vue, il est possible que l'une de ces deux cartes n⁰ 163 aurait dû porter ce numéro.
La carte n⁰ 160 montre l'Auberge des Voyageurs tenue par la famille Jégou, tandis que la n⁰ 162, le Café du Commerce, établissement des Le Bitter. La carte n⁰ 165 témoigne de combien il peut être parfois difficile de reconnaître certains endroits. Le visiteur de Lanloup trouvera à cet endroit le gîte et chambres d'hôtes Saint-Roc'h, qui fait également crêperie. Lorsque le cliché est pris, c'est encore une ferme dont la dernière exploitante fut Marie-Josée Lainé.
La carte n⁰ 167 montre l'hôtel-restaurant-café Le Halte-là&#8239!, dont les propriétaires jusque vers la fin des années 60 étaient la famille Le Chapelain. La maîtresse des lieux, Jeanne-Marie, avait la réputation de faire les meilleures galettes de sarrasin du coin. Cet établissement fait l'objet d'une mention dans la revue France du 13 septembre 1946, section voyage et tourisme, qui rapporte :
Sur l'une de ces auberges à Lanloup cette invite aguichante est écrite:
Halte-là!
One passe pas sans entrer,
On n'entre pas sans boire,
On ne sort pas sans payer.
La carte n⁰ 168 montre la chapelle Saint-Roch en arrière-plan, juste à côté de l'église. Pas encore de monument aux morts érigé devant la chapelle en 1922, ce qui permet de confirmer la date des clichés de cette série, en sus des exemplaires vus circulés.
Le cliché de l'école, carte n&#8304 169, dont Monsieur Guinard est l'instituteur à l'époque, nous permet de constater qu'en 1920/21, tout le monde porte encore des sabots, élèves comme instituteur !
Enfin, la carte n  163 sur l'ancien moulin des Moines à Bréhec nous permet de voir que. s'il est encore occupé sur les cartes Hamon et Waron des années 1900 et 1910, le tôit commence à tomber en ruine. Il n'en reste aucune trace aujourd'hui, à part la mention qu'il a été détruit. Cette destruction doit donc intervenir dans la deuxième moitié des années 20 au plus tôt.

Émile Hamonic
Retour d'Émile Hamonic à Bréhec avant que son fils, Amaury, ne reprenne le flambeau et produise à son tour des cartes postales sur Bréhec dans les années 30.
16 cartes

Commentaires
Commentaires sur les cartes d'Émile Hamonic à suivre.
Tassel
Pas une grosse production mais une entrée à part pour le premier éditeur de Plouézec.
Il était très courant à cette époque que les gros éditeurs proposent aux commerçants des cartes à leur nom. Il est donc vraissemblable, en l'absence de recherches et de preuves concrètes, de penser que ce Monsieur Tassel tenait un commerce à Plouézec dans les années 20.
7 cartes
Commentaires
Les deux dernières cartes sont intéressantes. Clairement, elles reprennent le même cliché, mais la deuxième version est une réimpression de Warron d'une photo de Le Merle à Paimpol, sans doute vers 1929/1930, avec au dos Tassel Éditeur, mais intégrée dans la collection La Bretagne Pittoresque.
Waron
Deux cartes de cette période dans ma collection. Elles sont classées dans les années 21-30 car on remarque bien que la référence A.W. 3 est une reprise de la carte Tassel d'un cliché Le Merle. Deuxièmement, la numérotation est très basse par rapport aux cartes Waron des années 30. Cependant, il se pourrait que ces cartes soient un retirage du début des années 30.
3 cartes
Commentaires
Commentaires sur les cartes de Waron à suivre.
Rivière-Bureau
Quelques clichés remarquables au sens où ils offrent une vue unique, notamment celle sur l'accès au port, encore dépourvu du premier chemin qui subsistera jusqu'aux travaux d'agrandissement de 1975.
14 cartes
Commentaires
À partir de vers 1925, Rivière-Bureau est une société qui a édité des milliers de cartes postales en France, dont de nombreuses colorisations, dans plus de 50 départements. L’Hérault a été l'un de ses sujet privilégiés avec au moins 50 localités et plus de 400 cartes.
La série non complète présentée ici, sans doute composée de 11 ou 12 cartes différentes (d'après les références en ma possession allant de 1140 à 1150) avec un tirage en noir & blanc et un autre en couleur, semble dater de 1929, à savoir que la maison Le Louarn (construite en 1927/28) et la construction du deuxième étage de l'Hôtel de la Mer (1928) apparaissent sur le cliché 1140 comme terminées.
Bocquenet, Bruel, Le Gouëz,
Mevel, Thiriat-Basuyau
Clichés divers et quelques colorisations.
10 cartes
Commentaires
En ce qui concerne les deux dernières cartes de Thiriat-Basuyau, il s'agit d'une collection vendue par la tabac Héloury-Cotard de Plouha. Voir la section Plouha 1911-1920 pour plus d'informations et d'autres clichés.
M.G.A.
Aucune information sur cet éditeur.
1 carte

Commentaires
J'ai retrouvé des cartes similaires avec d'autres noms de villes qui permettent de dater cette carte du début des années 20.



Les icônes ci-dessous vous permettent de partager cette page sur les réseaux sociaux via vos comptes Facebook et Twitter ou de signaler la page par email. Les trois icônes du milieu de bas de page renvoient vers les pages Facebook, Instagram et Twitter du site, services où seront annoncées les nouveautés du site telles l'ajout de nouvelles cartes postales ou de commentaires.
Retourner au contenu