1951-1960 - Bréhec & Lanloup en un siècle

function disableImgDragging() { var images = document.getElementsByTagName("img"); for(var i = 0 ; i < images.length ; i++) { images[i].classList.add('no-drag'); images[i].setAttribute('no-drag', 'on'); images[i].setAttribute('draggable', 'false'); images[i].addEventListener('dragstart', function( event ) { event.preventDefault(); }, false); } } disableImgDragging();
Aller au contenu

1951-1960

Combier Imprimeur Mâcon (CIM)
Les premières vues aériennes de Bréhec par Jean Combier.
10 cartes

Commentaires
Commentaires sur les cartes CIM à suivre.
Gaby (Artaud père et fils)
Le fameux éditeur nantais vient à Bréhec pour deux belles séries.
Les cartes à système ont leur propre diaporama pour faciliter leur visualisation.
54 + 17 = 71 cartes
Commentaires
Voir la page 1941-1950 pour plus d'information sur les cartes à système Artaud. Le diaporama des cartes classiques comporte deux séries par Artaud père et fils dont je ferai l'explicatif ultérieurement.

Il existe deux, voire trois, séries de cartes produites par Artaud sur Bréhec dans les années 50. Les premières ont le même logo qui existait sur les cartes des années 40. Dans la deuxième moitié des années 50, série parmi laquelle figurent les cartes 'bromocolor', on note un changement de logo très net, beaucoup plus stylisé et fin.

Au milieu des années 50, une nouvelle collection intitulée « La France vue du ciel...» voit le jour avec un nouveau logo Gaby ailé. Le dos des cartes précise également l'auteur des clichés. Pour Bréhec et Lanloup, les cliché sont de Raymond Delvert - pilote-photographe - Villeneuve-sur-Lot; Michel Le Collen - pilote-photographe - Bordeaux-Mérignac, ou encore Heurtier - Nantes et Heurtier - Rennes.

Ultérieurement, j'essaierai de faire un classement des cartes Gaby afin de mieux mettre en relief l'évolution du front de mer et des commerces.

Voir la section sur la famille Artaud dans la section 'Les modernes' du menu 'Les éditeurs'.
La Cigogne
L'intérêt de cette collection est qu'elle montre des sujets introuvables dans d'autres collections, comme les cartes de la colonie Nos P'tits Gâs ou encore l'intérieur de l'Hôtel de la Maison Blanche.
35 cartes

Commentaires
La Cigogne était une maison d'édition appartenant au groupe Hachette. Le nom fut adopté du fait que les premières cartes postales furent éditées par Albert Berger pur la filiale Hachette de Strasbourg. Les cartes sur Bréhec sont éditées par l'agence La Cigogne de Rennes, située 5 rue du Pré-Botté, et indiquent la mention 'une exclusivité André Leconte'. Ce dernier était éditeur au 38 rue Sainte-Croix de la Bretonnerie à Paris, ce qui suggère une sous-traitance pour le compte de Hachette. Le nom André Leconte sera peut-être familier pour les Parisiens. En effet, l'une des spécialités de cette maison d'édition était les plans de Paris et des communes de banlieue de 1929 à nos jours.

Les premières cartes datent du début des années 50 puisque j'en possède une circulée en 1951, d'autres en 1952. Cependant, j'ignore si tous les clichés furent pris à ce moment-là car certaines des cartes ont un système de numérotation totalement différent. Par exemple, la première carte où figure l'autorail a la référence 0.555. La deuxième du diaporama, identique, possède la référence 22.109.61. Enfin, d'autres cartes de cette série sont identifiées par un numéro et une légence, de 1 à 39 pour la carte des P'tit Gâs. Il y a donc eu au moins trois tirages de ces cartes.
Lapie
Éditeur spécialisé dans les vues aériennes, les premières avec Combier.
25 cartes
Commentaires
Voir l'historique des sociétés créées par André Paturaud dans la section 'Les modernes' du menu 'Les éditeurs' pour plus d'informations sur la société LAPIE (Les Applications Photographiques d'Industrie et d'Édition), fondée en 1948.
Les cartes Lapie sont classées dans la décennie 1951-1960 et forment une série (incomplète ici) du n⁰ 1 au n⁰ 27. Néanmoins, les dernières cartes de cette série semblent dater de la première moitié des années 60. Jusqu'à la carte n⁰ 13 en noir et blanc représentant la colonie de vacances du Vieux-Bréhec, les dates de circulation sont 1958-1959. À partir de la carte couleur de la cale du Vieux-Bréhec, n​ 17, les cartes ont une date de circulation postérieure à 1960 avec l'arrivée du nouveau franc, les timbres étant à 0,20 Fr ou 0,25 Fr.
Il est intéressant de voir une autre preuve (avec une carte CIM) que le bar des Rochers Rouges a bien été créé avec un emplacement originel sur la cale et non sur le côté gauche du camping tel qu'il est resté par la suite. Quant aux cartes de Bréhec, on peut voir que La Paillote, l'étage du P'tit Bar, est construite, une construction qui semble avoir été réalisée vers 1962.
Les Tirages Modernes
Une très belle collection des Tirages Modernes avec beaucoup de cartes colorisées et en couleur.
54 cartes
Commentaires
En comparant certains des clichés Les Tirages Modernes, notamment la 'Vue générale' des cartes en couleur nº3 et nº5, tous pris dans les années 50, cet éditeur revient au moins une fois à Bréhec durant cette décennie, comme en témoigne l'agrandissement de la bâtisse du restaurant du port, propriété des Le Louarn.
Waron
Armand Waron étant décédé en 1956, on peut penser que cette production a été réalisée par son fils.
18 cartes
Commentaires
Commentaires sur les cartes Waron à suivre.
Yvon
Les premières cartes postales de l'entreprise parisienne, aujourd'hui numéro un français de la carterie.
18 cartes
Commentaires
Chez l'éditeur Yvon, il existe deux séries sur Bréhec dont certaines cartes en commun dans ma collection. Tout d'abord, celle d'un bateau au premier plan dans le port avec le viaduc en arrière-plan, les deux cartes étant intitulées 'la Plage et le Viaduc'. Ensuite, la même carte du même bateau vu de travers, l'une en couleur et l'autre en noir et blanc. Les premières cartes de cette liste sont référencées B.35xx, puis elles deviennent I.B.25xx, toujorus avec la mention 'photo véritable'. La différence est que la série B. est au format 9x14, tandis que l'I.B. est dentelée et au format 10x15 cm.
Jos Le Douaré
L'éditeur de Châteaulin vient pour la première fois à Bréhec.
5 cartes
Commentaires
Commentaires sur les cartes Jos à suivre.
Pierre Mesny (Loïc)
Éditeur de Rennes, successeur d'Henri Laurent.
2 cartes
Commentaires
Je fais une section Mesny/Loïc à part bien qu'il n'y ait à l'heure actuelle que deux cartes à montrer, dont une de Plouézec (Route de Paimpol) et non Bréhec, au sens où je subodore qu'il en existe d'autres. Un photographe travaillant pour un éditeur de Rennes ne se déplace pas pour ne prendre que deux clichés!

En ce qui concerne l'éditeur, Pierre Mesny est actif sur une période allant de 1945 à 1960 environ. Je ne possède que peu d'informations, à savoir qu'il prend la succession du photographe-éditeur Henri Laurent (1880-1960), installé à Lorient en 1905, puis à Rennes en 1908 suite à son mariage avec une demoiselle Jeanne Nel en 1907. De 1914 à 1920, il publie des cartes «Éditions Laurent-Nel - Rennes» ou «Collection Laurent-Nel». Lorsque Mesny reprend l'activité de Laurent en 1945, lequel retourne avec sa femme habiter à Port-Louis dans la région de Lorient, les cartes postales reprenant certains clichés de Laurent sont alors publiées sous la marque «Loïc». Pierre Mesny aurait-il eu un fils prénommé ainsi? Encore des recherches de généalogie à faire !
Alfa, BVA, Chouet,
Landouar, Rouet-Breton
Diverses cartes dont un cliché peu courant du petit train peu de temps avant que la ligne ne soit décommissionnée.
Les clichés Landouar datent de 1956 mais sont une publication des années 70.
6 cartes
Commentaires
Commentaires sur les cartes restantes à suivre.


Les icônes ci-dessous vous permettent de partager cette page sur les réseaux sociaux via vos comptes Facebook et Twitter/X ou de signaler la page par email. Les trois icônes du milieu de bas de page renvoient vers les pages Facebook, Instagram et Twitter/X du site, services où seront annoncées les nouveautés du site telles l'ajout de nouvelles cartes postales ou de commentaires.
Retourner au contenu